La brème en étang

La pêche de la brème en étang

         En plan d'eau, les brèmes ont souvent tendance à se tenir assez éloignées du bord. Il convient donc de les pêcher là où elles se trouvent.

Les techniques les plus appropriées sont donc la grande canne à emmanchements ou la pêche à l'anglaise que se soit au waggler ou au feeder.

         A la grande canne :

Pour pêcher à la grande canne, les meilleurs postes sont ceux où il y a un banc de nénuphars à proximité, une avancée ou un grand fond en bordure.

Ce sont des endroits qui sont toujours visités par les brèmes.

 La ligne sera constituée d'un corps de ligne en 10 ou 12/100, d'un flotteur de 0,40 à 1,5 g suivant la profondeur, et d'un bas de ligne en 8 ou 10/100 avec un hameçon n° 20 à 14 selon la taille des poissons et l'esche utilisée.

La forme du flotteur est très importante pour pêcher la brème en étang. Il est préférable d'utiliser des modèles de forme poire allongée qui permettent de bien visualiser les touches dites en « relevé » typiques de la brème, tout en offrant une bonne stabilité dans la vague s'il y a du vent.

 L'amorçage sera constitué de 8 à 10 boules d'amorce au départ, le rappel pouvant se faire avec l'amorce ou en frondant des asticots sur le coup quand les touches diminues.

La ligne devra être réglée de telle sorte que l'esche traîne sur le fond ou évolue entre deux eaux suivant la position des poissons dans la couche d'eau.

En effet, en étang, surtout lorsqu'il fait chaud, les brèmes ont tendance à décoller du fond et se tenir entre deux eaux.

Ceci est d'autant plus vrai lorsque l'on rappelle en frondant des asticots.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site